Kombucha : tout savoir sur cette boisson bonne pour la santé 

Kombucha : tout savoir sur cette boisson bonne pour la santé 

Le kombucha est une boisson à base de thé fermenté, au goût acide et légèrement pétillant, de plus en plus populaire auprès des personnes soucieuses de leur santé. Comme le kombucha a une faible teneur en calories et en sucre, c’est un excellent choix pour les consommateurs qui recherchent une alternative à l’eau, sans ingrédients nocifs pour la santé.

Dans cet article, nous expliquerons ce qu’est le kombucha, pourquoi il est si populaire et nous examinerons le battage médiatique qui l’entoure. Ensuite, nous verrons quels sont les effets secondaires du kombucha, et qui devrait éviter cette boisson fermentée.

Qu’est-ce que le kombucha ?

Le kombucha est fabriqué à partir de thé fermenté avec du sucre et une culture bactérienne appelée SCOBY (colonie symbiotique de bactéries et de levures). Le processus de fermentation dure entre 7 et 14 jours.

Les thés verts et noirs sont utilisés pour produire du kombucha. Les brasseurs maison préfèrent généralement utiliser du thé noir, car il fermente plus rapidement.

Les variétés de thé noir ont généralement une saveur plus profonde. En revanche, le kombucha au thé vert a une saveur plus délicate et une qualité presque herbacée que certains buveurs apprécient.

faire du kombucha

Pourquoi le kombucha est-il populaire ?

Les boissons fermentées ont gagné en popularité au cours de la dernière décennie. La science émergente met en évidence les avantages des probiotiques. Le monde a consommé plus de 18 kilotonnes de probiotiques en 2018 ! Le kombucha a probablement bénéficié de son association avec la tendance des aliments probiotiques. Ce thé fermenté est devenu de plus en plus à la mode au Royaume-Uni, à tel point qu’on estime que 1 000 pubs britanniques vendent du kombucha aux consommateurs soucieux de leur santé. Cette boisson est une bonne alternative aux sodas car il y a largement moins de sucre.

Quels sont les avantages du kombucha ?

Le kombucha a été associé à toute une série d’avantages pour la santé et aide le système immunitaire grâce aux bonnes bactéries. Voici comment il peut vous aider à mener une vie saine :

Source de probiotiques

Les aliments fermentés sont fabriqués à partir de cultures bactériennes qui produisent des probiotiques pendant le processus de fermentation. Le kombucha ne fait pas exception. Bien que la teneur en probiotiques soit liée à de meilleurs résultats pour la santé, aucune preuve actuelle ne prouve que le kombucha fournit des probiotiques efficaces pour la santé. Tout va dépendre de la préparation et s’il y a une bonne première fermentation. La seconde fermentation est tout aussi importante.

Teneur en antioxydants

Le thé vert et le thé noir contiennent tous deux des antioxydants appelés polyphénols, qui ont été associés à la santé cardiovasculaire.7 Bien que des études montrent que le processus de fermentation du kombucha améliore les propriétés antioxydantes du thé, il n’y a pas de preuve concluante qui prouve que la teneur en polyphénols du kombucha a un impact positif sur la santé.8

Teneur en vitamines et minéraux

Le kombucha contient des minéraux essentiels, notamment du zinc, du cuivre, du magnésium, du fer, du nickel et du cobalt. Les vitamines B1, B6, B12 et la vitamine C sont également présentes. Ces minéraux sont excellents pour votre système immunitaire et votre flore intestinale.

Peut prévenir les maladies cardiaques

Le kombucha fabriqué à partir de thé vert contient spécifiquement des polyphénols, un type d’antioxydant.

La recherche suggère que les polyphénols peuvent protéger contre les maladies cardiovasculaires en

  • Gardant la paroi interne du cœur et des vaisseaux sanguins plus flexible, ce qui aide à réguler le flux sanguin.
  • Réduisant l’inflammation
  • Diminuant le mauvais cholestérol (LDL).

En fait, une vaste étude menée en 2016 auprès de Chinois d’âge moyen et plus âgés a révélé que la consommation de thé vert améliorait plusieurs marqueurs de risque de maladies cardiaques comme le cholestérol total, le cholestérol HDL, les triglycérides et l’acide urique. Une autre grande étude menée en 2006 sur des sujets japonais a révélé que la consommation régulière de thé vert était liée à une réduction du risque de décès associé aux maladies cardiovasculaires.

Peut aider à gérer le diabète de type 2

Le kombucha peut contribuer à stabiliser la glycémie en ralentissant la digestion des glucides, explique M. Gillespie. Il s’agit d’un aspect essentiel de la gestion du diabète.

Jusqu’à présent, les résultats concernant ce lien se sont principalement limités aux études sur les animaux. Toutefois, une vaste étude réalisée en 2009 a révélé qu’une consommation élevée de thé était associée à une réduction du risque de diabète.

kombucha

Comment faire du kombucha

  1. Portez 2 litres d’eau à ébullition, ajoutez ½ tasse de sucre de canne et remuez pour dissoudre.
  2. Faites infuser quatre sachets de thé vert ou noir (ou 1 cuillère à soupe de thé en vrac) dans l’eau sucrée chaude et laissez-la refroidir complètement.
  3. Dans un grand bocal, combinez le thé avec le SCOBY (culture symbiotique de bactéries), que vous pouvez acheter ou fabriquer à la maison, et une tasse de kombucha déjà préparé (ou de kombucha ordinaire non pasteurisé acheté en magasin si vous n’en avez pas).
  4. Couvrez le bocal avec un morceau de tissu à mailles serrées ou un filtre à café en papier et fixez-le avec un élastique.
  5. Couvrez le liquide et conservez-le à température ambiante, à l’abri de la lumière directe du soleil, explique Gillespie. Si vous voulez que votre kombucha soit très pétillant, utilisez un récipient hermétique.
  6. Le dioxyde de carbone a besoin d’espace pour se dilater : pour éviter une explosion, laissez un espace de tête d’au moins 1 à 2 pouces entre le liquide et le haut du récipient. Vous pouvez également “roter” les bouteilles en ouvrant légèrement le couvercle tous les quelques jours pour libérer l’excès de pression. Ouvrez le récipient lentement et au-dessus de l’évier, en orientant le bouchon dans la direction opposée.
  7. Laissez le liquide fermenter pendant une semaine à un mois. N’oubliez pas que plus la fermentation est longue, plus le liquide devient acide et moins sucré.

Kombucha ou Kéfir ?

Qu’est ce que le kéfir

Le kéfir est fabriqué par fermentation des grains de kéfir. Il s’apparent à des petits choux-fleurs de la taille d’un grain de blé.  Ces grains sont fait de caséine et de matière gélatineuse rempli de micro-organismes qui se forme ensemble de manière symbiotique. La microflore dominante est constituée de Saccharomyces kefir, Torula kefir, Lactobacillus caucasicus, Leuconnostoc species et streptocoques lactiques.

Ces nombreux micro-organismes bénéfiques sont ce qui distingue le kéfir de pratiquement tous les autres produits laitiers de culture, qui n’utilisent généralement qu’une seule et rarement plus de trois espèces dans le processus de culture.

Ces micro-organismes produisent une variété de changements dans le lait. Le Kéfir peut se préparer de différentes façons. Les ingrédients souvent utilisés :

  • Gingembre
  • Sucre (ou sucre roux)
  • Figue
  • Raisin
  • Rondelles de citron
  • Eau de source ou minéral (pour moins d’acidité)
  • Fruits secs

L’important de laisser le Kéfir au réfrigérateur, avec le temps la boisson deviendra pétillante. Vous pouvez le conserver dans un bocal en verre.

Leurs bénéfices et différences

Le kombucha peut être une aide à la digestionEn plus des bactéries bénéfiquesil contient également des acides et des enzymes qui facilitent la décomposition des alimentsLe thé kombucha peut contenir de la caféineselon le thé utilisé.

Le kéfir d’eau est plutôt une boisson probiotique généraleBien qu’il contienne des enzymes et des acidesils ne semblent pas avoir un effet aussi puissant que ceux du kombuchaCependantle kéfir d’eau contient un plus grand nombre de souches bactériennes que celles que l’on trouve dans le kombucha.

Les deux boissons sont bénéfiques pour aider les systèmes naturels du corpset toutes deux sont excellentes pour l’hydratation. Selon vos besoinsla consommation de l’une ou des deux boissons est une question de goût personnel.

Effets secondaires potentiels

Le kombucha peut provoquer des effets indésirables chez certains buveurs. Ceux-ci peuvent inclure :

  • Douleurs d’estomac
  • Réaction allergique
  • Nausées
  • Vertiges
  • Maux de tête

Toutefois, des études scientifiques montrent que la majorité des personnes concernées souffraient d’une maladie préexistante ou ont bu un lot de kombucha contaminé.

Qui doit éviter le kombucha ?

Les personnes souffrant de problèmes gastriques et rénaux sont plus susceptibles de souffrir de maux d’estomac en buvant du kombucha que les autres. Les femmes enceintes peuvent choisir d’éviter le kombucha en raison de sa teneur en alcool. Cependant, on pense que la concentration est trop faible pour affecter le fœtus.

Notre avis

Les bienfaits du kombucha pour la santé proviennent essentiellement des antioxydants contenus dans le thé dont il est fait.

Les femmes enceintes ou qui allaitent, ainsi que les personnes immunodéprimées, doivent éviter le kombucha. La raison ? Le risque d’exposition à des bactéries nocives, explique Gillespie.

Bien que le kombucha soit généralement considéré comme sûr en quantités modérées pour les personnes en bonne santé. Sans conditions préexistantes, la consommation de grandes quantités peut entraîner des effets secondaires désagréables. Des maux d’estomac, et dans de très rares cas, des maladies graves, comme des lésions hépatiques et une acidose. Par conséquent, il est recommandé de ne pas boire plus de 15cl par jour.

Vous pouvez acheter du Kombucha dans votre magasin bio préféré, dans le rayon limonade / boisson.

Laisser un commentaire